en  fr 

Le salarié en apprentissage

30.09.2014

Quelles différences avec un autre salarié de l'entreprise ?


L'apprenti bénéficie des mêmes conditions de travail que les autres salariés de l'entreprise à quelques exceptions :

- Temps de travail: L'apprenti est soumis au même temps de travail que les autres salariés, soit 35h. Cependant, le temps partiel, le travail le dimanche, de nuit et les jours fériés sont exclus. Il peut effectuer des heures supplémentaires dans la limite de 220 heures par an.


- Congés : Pour ce qui est des congés, il y a très peu de différences. En effet, l'apprenti bénéficie des congés payés légaux, soit 5 semaines par an. En cas de maternité ou de paternité, l'apprenti(e) peut bénéficier d'un congé selon les règles en vigueur. De plus, pour la préparation de ses épreuves, l'apprenti a le droit à un congé supplémentaire de 5 jours ouvrables rémunérés. Enfin, à partir de 20 ans, l'apprenti peut demander des congés supplémentaires sans solde dans la limite de 30 jours ouvrables par an.

- Rémunération : L'apprenti perçoit, selon son âge et son ancienneté, une rémunération minimum variant entre 25 et 78% du SMIC ou du salaire conventionnel s'il est plus avantageux et dont le montant varie en fonction de son niveau de formation. S'il poursuit son activité en signant un CDI ou un CDD, son ancienneté est reconnue, il ne peut lui être imposé une période d'essai et, enfin, la durée de l'apprentissage doit être prise en compte pour le calcul de son salaire.

- Avantages fiscaux :L'apprenti bénéficie d'aucune cotisation salariale et il est exonéré de CSG et de CRDS ainsi que de l’impôt sur le revenu (dans la limite du montant annuel du SMIC).

Pour conclure, sachez que l'apprenti peut participer aux élections prud'homales et professionnelles de l'entreprise s'il est âgé d'au moins de 16 ans et s'il remplit les conditions d'électorat et d'éligibilité.




Retour